top of page

Livres pour découvrir l'approche systémique en psychologie FACILEMENT

Dernière mise à jour : 15 août 2021


Vous voulez découvrir l’approche systémique, mais vous ne savez pas par quels livres commencer. Je vais vous livrer mes conseils de lecture pour vous initier en douceur à ce courant théorique en psychologie.


Pour faire simple, l’approche systémique est un courant qui propose de prendre de la hauteur dans l’interprétation des phénomènes humains, et qui ouvre notamment à l’idée que l’on peut souffrir sans que cela soit dû à un problème psychologique ou à un dysfonctionnement personnel, mais à un phénomène relationnel dans lequel nous serions pris, parfois à notre insu. Pour utiliser une métaphore, nous pourrions dire que chaque groupe humain (que ce soit une famille, une organisation, une entreprise, etc.) est comme une pyramide humaine.



En tant que membre de plusieurs groupes vous-même, vous faites parties d’autant de pyramides humaines comme celle-ci, et bien que vous ne le perceviez pas directement, vos actions entraînent une modification de la structure de l’ensemble, aussi imperceptible que cela puisse paraître, et peuvent potentiellement produire des conséquences sur une personne à l’autre bout de la pyramide. Imaginez que l’une des personnes ait une crampe, elle va forcément modifier sa position, ce qui entraînera naturellement chaque autre personne de la structure à modifier sa position pour compenser le déséquilibre — chaque système tendant toujours à un équilibre — ainsi : certains auront un peu plus de poids sur une épaule, d’autres devront se contorsionner pour maintenir l’ensemble, alors que certains ne percevront absolument rien. Tout dépend de leur place dans le système.


De la même manière, dans une famille, dans une entreprise ou une institution, les comportements des uns ont toujours des conséquences sur les attitudes des autres, et si vous suivez cette idée : il est possible que certains souffrent d’une situation causée — sans qu’ils ne puissent même s’en douter — par un phénomène relationnel s’étant joué à l’autre bout de la pyramide. Notre société est ainsi faite que l’on ait alors tendance à cibler nos actions sur la personne en souffrance, en cherchant des facteurs inhérents à sa personne, ou en cherchant les causes de son mal être dans sa vie privée, dans son travail, dans son enfance, dans son inconscient… alors que si l’on décale notre regard, si l’on observe le contexte relationnel complexe dans lequel elle se place, la solution nous apparaît parfois si évidente.


Quand une fleur ne pousse pas, on change l'environnement dans lequel elle pousse, pas la fleur. Paulo Amaro

Un des aspects que je trouve les plus intéressants dans cette approche tient au fait qu’elle me semble « dépathologisante ». Dans le sens ou elle vient s’appuyer sur les ressources et les compétences des gens à résoudre leurs propres problèmes, plutôt qu’à les définir avec un diagnostic psychopathologique, les contraignant dans une identité de malade, de déviant, de dysfonctionnel. Tant de gens sont allés consulter des cohortes de psys, avec l’ambition de chercher ce qui « dysfonctionnait » chez eux pour le corriger, ou pour apprendre à « vivre avec ». Et bien deviner quoi : lorsque l’on cherche quelque chose, notre esprit est ainsi fait que l’on finit toujours par lui trouver un os à ronger, nous finissons toujours par trouver les signes que l’on venait chercher. C’est un biais cognitif bien connu des psychologues qui officient dans la recherche.


Alors, comment faire pour décaler notre regard ? Pour comprendre ce qui nous arrive, ou ce qui malmène les personnes que l’on côtoie, en prenant de la hauteur, en essayant de comprendre les enjeux relationnels dans lesquels elles sont prises ? Je vous laisse découvrir mes conseils de lecture en vidéo pour vous initier à ce courant de pensée, avec des références simples d’accès et passionnantes.





2 Comments


Superbe vidéo Julien, tant sur la forme que sur le fond. Ça donne envie de les lire tous !

Like
Julien Besse
Julien Besse
Aug 13, 2021
Replying to

Merci Fabienne! J’espère que tu passes un bel été ! À très vite 😉

Like
Post: Blog2 Post
bottom of page